Articles récents

Mitxel Jiménez, membre de C4DG, nous parle de son expérience au Pokerstars Festival de Barcelona 2017.

Mitxel Jiménez, membre de C4DG, nous parle de son expérience au Pokerstars Festival de Barcelona 2017.

Qui est Mitxel Jiménez ?

Un garçon de Jumilla (Murcia), membre de Coahcing4dglory depuis mai 2016. Comme passe-temps, j’aime toutes sortes de sports, la musique, sortir avec des amis, les animaux et, bien sûr, je suis passionné de poker.

Qu’est-ce qui t’a encouragé à aller jouer au Barcelona Ferstival Pokerstars ?

Eh bien, entre entraîneurs et collègues, nous en avons parlé début août, et c’est vrai que l’idée de vivre l’expérience de jouer la série la plus importante en Europe m’a séduit dès le premier instant, à la fois pour jouer quelques tournois de la série, et vivre l’expérience de rencontrer les meilleurs joueurs du monde que l’on suit depuis longtemps.

Etais-tu seul ou accompagné ?

Nous étions plusieurs collègues, nous avons loué un appartement et nous avons vécu tous ensemble durant les 15 jours de séries.

Qu’as-tu pensé du niveau du tournoi ?

Comme dans la plupart des tournois vous rencontrez toujours des joueurs de tous les niveaux, certains ont plus de connaissances sur le sujet, d’autres étaient des joueurs de nature plus récréative, mais globalement on peut dire que le niveau du tournoi était moyen. Évidemment, lorsque le tournoi progresse et, surtout dans la phase finale, il reste toujours un field plus difficile, et le niveau devient plus exigeant.

A quel moment du tournoi as-tu vraiment eu l’impression que tu pouvais remporter la victoire ?

Eh bien je pense que c’était au début de la table finale, j’avais exploité la bulle TF, ce qui m’a permis d’arriver en table finale si ce n’est en tant que chipleader , avec au moins le deuxième plus gros stack……. C’est donc à ce moment-là que j’ai pensé que mes aspirations étaient assez évidentes et que je devais tout donner, peu importe ce qui se passait, 4theglory !

Des moments difficiles dans le tournoi ?

Bien sûr, bien que je sois parvenu à accumuler des jetons dès le début du tournoi et que je me sentais vraiment à l’aise à table, arrivé à 12-15 joueurs restant il n’y avait plus de joueurs récréatifs, ceux qui restaient n’allaient pas donner leurs jetons sans se battre. Un autre moment difficile fût lorsque nous n’étions plus que 3 joueurs, j’ai perdu quelques coin flips contre un short stack et c’est moi qui suit devenu le plus petit stack de la table, ce qui m’a fait changer de vitesse et jouer d’une manière plus agressive, heureusement tout s’est bien passé.

Y a-t-il une main spéciale dont tu te souviens ?

Je me souviens d’une main avant la TF dans laquelle j’ouvre JJ en MP et un joueur régulier qui avait été assez agressif décide de shove 22 bb au BTN, j’avais environ 34bb de stack si je me souviens bien, j’ai tanké pendant une minute et j’ai fini par call, l’autre joueur montre KQ, heureusement mes JJ ont tenu, j’ai gagné le flip et je me suis mis dans une très bonne position.

Dans les photos publiées, on voit qu’en table finale tes coéquipiers de C4DG te soutenaient, penses-tu que leur soutien t’as aidé à remporter ce tournoi ?

Évidemment, quand vous avez des gens qui vous soutiennent et que vous voyez qu’ils sont là, qu’ils poussent avec vous, tout devient plus facile. Dans mon cas, le fait d’être là et de sentir la famille, les amis et les camarades de C4DG, m’encourager à chaque instant c’est vraiment une source de motivation supplémentaire. D’ailleurs j’en profite pour les remercier encore une fois pour tout le soutien que j’ai reçu de leur part et je les encourage à continuer à travailler jusqu’à ce que leur tour vienne, et qu’à mon tour je sois là pour les soutenir……..

Dans quelle mesure penses-tu que les connaissances acquises dans le C4DG t’ont aidé à remporter ce tournoi ?

Dans la mesure où sans cette connaissance, je n’aurais pas pu remporter la victoire, je leur dois tout ce que je sais, les heures qu’ils passent chaque jour à essayer de nous améliorer, corriger nos erreurs et ajouter de nouvelles connaissances à notre jeu. C’est pourquoi, professionnellement, je leur dédie ma première victoire ainsi qu’à mes coéquipiers. Sur le plan personnel, ce trophée est dédié à mon père, qui, en raison des circonstances de la vie, n’est pas là pour le voir, mais je suis sûr que de là où il est, il appelle toujours les cartes pour moi lorsque je suis à tapis.

Quel bilan fais-tu de ce festival ?

Mon bilan final, comme vous pouvez l’imaginer, est très positif, à la fois pour l’expérience vécue, le jeu que j’ai développé durant ces séries et pour la victoire sur l’un des events….. Donc, Barcelone tiens-toi prête : l’année prochaine, je remets le couvert ! muuaaaaaaaakkkkk muuaaaaakkk.

 

 



Este sitio web utiliza cookies. Si continúa la navegación estará aceptando nuestra política de cookies Más info.

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close